Le crowdfunding consiste à recourir aux services d’une plateforme participative pour financer un projet. De nombreux  experts se sont intéressés à ce phénomène : voyons ensemble quels en sont les ressorts ?

Le crowdfunding, une autre manière de valider le potentiel d’un Business Model

Le crowdfunding ouvre de nouvelles opportunités de financement pour les créateurs d’entreprises. Initialement mobilisé pour le soutien à des activités culturelles, il contribue grandement au secteur de l’entrepreneuriat. Les créateurs d’entreprise l’ont bien compris. La multiplication des plateformes spécialisées dans le domaine en est la preuve.

Toutefois, la notion de crowdfunding dépasse la simple recherche de financement. Lors d’une campagne de collecte, les investisseurs ne contribuent pas simplement au financement du projet, ils valident indirectement le Business Model. Belleflamme et al., (2015) identifient trois raisons d’utiliser le crowdfunding : trouver un financement; faire connaître le projet; mesurer la potentialité du Business Model.

En fonction de l’engouement estimé, un signal plus ou moins fort est envoyé au créateur d’entreprise. En effet, si la foule est prête à financer un projet, on peut en conclure qu’elle est également prête à consommer le nouveau service/produit.

Une campagne de crowdfunding réussie, c’est également un signal tangible envoyé aux banques pour qu’elles décident de boucler le “tour de table”.

Quelle en est la mécanique…

Les plateformes sur le crowdfunding font régulièrement référence au rôle central des amis et de la famille. Ces derniers sont souvent très actifs du fait de leur proximité avec le promoteur du projet. Leur rôle est essentiel. Ils sont le “gage de confiance” indispensable à l’engagement de toute une communauté.

« To the extent that distant funders disproportionately rely information revealed in the investment decision of others [… Friend & Family] might play an important role in making early investments that generate that information » (Agrawal et al., 2015).

Représentation des trois cercles d'influence pour une campagne de crowdfunding

Représentation des trois cercles d’influence pour une campagne de crowdfunding

Ainsi, il est de mise de considérer, lors d’une campagne de crowdfunding, trois cercles communautaires d’investisseurs : le premier cercle correspond aux très proches (la famille, les amis et les fans) ; le deuxième cercle est constitué des connaissances du premier (les amis d’amis, les anciens collègues, les membres d’association, etc.) ; le dernier cercle correspond au grand public. A noter que ce dernier cercle ne connaît ni le projet, ni le Business Plan, ni le porteur de projet…

Comment toucher le grand public ?

De fait, la capacité “des proches” à expliquer et mobiliser autour d’eux est un élément déterminant dans la réussite d’une levée de fonds. Il est donc indispensable de bien connaître son réseau social et d’avoir repérer  les groupes “relais” sur lesquels le créateur d’entreprise peut s’appuyer.

Les deux premiers cercles doivent impulser une dynamique forte afin que le troisième cercle décide de s’engager. Pour ce faire, en amont, un plan d’action calibré sur plusieurs semaines doit être construit avec le porteur de projet. Le niveau de philanthropie des proches ne suffit pas. Seul la capacité du créateur d’entreprise, à mobiliser le troisième cercle, fera (ou non) de la campagne une réussite (ou non).

Fort de notre expérience,  chez WOLFF Consulting, nous avons conscience que le futur chef d’entreprise ne peut pas être AUSSI un spécialiste de la levée de fonds. Nous avons donc décidé de proposer des prestations de service adaptées afin que l’accompagnement à la recherche de financement ne soit plus un frein à l’aboutissement d’un projet de création d’entreprise.

Dominique WOLFF

Photo bouton de Dominique WOLFF, DG de WOLFF Consulting.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wolff Consulting

212, avenue de la Libération,
72000 Le Mans

Tel: +33 (0) 6 59 83 15 25
Email: contact@wolff-consulting.fr